Cairns devant l'Ama Dablan

Le pays

Le Népal est un petit pays de 150 000 km² coincé entre deux géants que sont la Chine au nord et l’Inde au sud. Il se situe sur les pentes sud de l’Himalaya et se présente comme une étroite bande de 845km d’ouest en Est et large de 145 à 240 km du Sud au Nord.

Son altitude varie de 60m dans le Téraï au Sud à 8848m (Mont Everest), toit du monde. Cet énorme dénivelé entraine une très grande diversité de paysages, de climats et par conséquent de faune et de flore.

Huit sommets de plus de 8000m d’altitude se trouvent au Népal : Everest, Kangchenjung, Lhotse, Makalu, Cho Oyu, Daulaghiri, Manaslu et Annapurna et le pays comporte aussi pas moins d’une centaine de pics à plus de 7000m !

L’altitude constitue donc un facteur climatique essentiel. Dans le haut Himalaya, les températures demeurent froides toute l’année mais les neiges éternelles ne descendent pas en-dessous de 5000m.

Tous les climats sont présents au Népal : polaire en haute montagne, tempéré sur les plateaux et la vallée de Katmandou et tropical dans le Téraï. Le pays est soumis au régime de la mousson pendant 3 mois de juin à août. Les meilleures périodes pour se rendre au Népal sont donc l’avant mousson (de mars à mai) et l’après mousson (d’octobre à décembre).

Faune

Le Népal abrite une très grande variété de mammifères, d’oiseaux et de reptiles. Tigres, éléphants, rhinocéros vivent dans les zones humides du Téraï. Chèvres, bharals, mouflons bleus, yacks et plus rarement ours et léopard des neiges peuplent les zones de montagne.

Flaure

On compte plus de 6000 espèces d’arbres et de fleurs sauvages au Népal. Les forêts tropicales poussent jusqu’à 2000m puis cèdent la place aux forêts de rhododendrons et de feuillus jusqu’à 3000m puis enfin aux forêts de pins, chênes et sapins jusqu’à 4000m. Au-delà, ne subsiste qu’une végétation rase.