Les régions du Dolpo et Mustang

 

Le Dolpo 

Le Dolpo demeure une des régions les plus reculées du Népal. Située au nord-ouest du massif du Daulaghiri, le Dolpo est difficilement accessible. C’est sûrement la dernière région sur Terre où subsiste une authentique culture tibétaine pouvant se développer librement.

Le Dolpo est un « pays caché » comme le désignent les Tibétains et ses hautes vallées sont de nos jours encore difficiles d’accès. De nombreux jours de marche sont nécessaires pour s’y rendre que l’on vienne du Népal ou du Tibet. Juphal, petit aérodrome est donc la principale porte d’entrée de cette région qui demeure complètement hors du temps.

Vous serez néanmoins séduit par les nombreux monastères bouddhistes et les chörtens qui balisent les sentiers. Il est également fréquent de croiser des caravanes de yacks chargés de sel venant du Tibet le long de la vallée de Tarap Khola. Une fois franchis les 2 cols de Numa La (5185m) et de Basya La (5100m), le joyau du Dolpo éblouira votre regard. En effet, en plein cœur du parc national, le lac Phoksundo aux eaux turquoises reste un bijou de la nature. Peut-être aurons- nous la chance de croiser les traces du léopard des neiges et de voir le blue sheep (mouton bleu) du Dolpo.

Les treks dans le Dolpo se déroulent sous tente, dans des lieux très isolés et hors du temps.

Il est nécessaire de garder quelques jours de marge à Katmandou avant le vol international retour car il n’est pas rare que l’aérodrome de Juphal soit fermé plusieurs jours en raison de mauvaises conditions climatiques.

 


 

Le Mustang

Le Mustang ou Royaume de Lo fut longtemps interdit aux étrangers mais fait parti du territoire népalais depuis 1951. Véritable enclave tibétaine située au nord du massif des Annapurnas, cet ancien royaume n’accueille qu’au compte goute les visiteurs. Culturellement comparable au Dolpo, les treks dans le Mustang sont toutefois plus faciles (altitude max de 4000m). Falaises rouges, cheminées de fée, cités troglodytiques, canyons érodés sont les contours du Mustang ou les chemins sont également jalonnés de grottes, de monastères et chörtens millénaires. Tout ceci nous menant à la cité forteresse de Lo Mantang et son palais, cœur de ce royaume. Les paysages dévoilant le massif du Daulaghiri ainsi que le duo Nilgiri-Tilicho Peak sont époustouflants sur le chemin du retour.

 

Les treks dans le Dolpo et le Mustang peuvent s’effectuer en été car ces régions sont protégées en partie par la grande barrière himalayenne et demeurent donc à l’abri de la mousson.

Découvrez nos Treks

Découverte du Dolpo 19 J

Durée : 19 jours dont 13 jours de marche
Niveau : modéré à difficile
Meilleures périodes : printemps et automne

Grande traversée du Dolpo 27 J

Durée : 27 jours dont 21 jours de marche
Niveau : engagé
Meilleures périodes : printemps et automne

Royaume du Mustang 17 J

Durée : 17 jours dont 11 jours de marche
Niveau : modéré
Meilleures périodes : printemps et automne

L’intégrale du Mustang 19 J

Durée : 19 jours dont 13 jours de marche
Niveau : modéré
Meilleures périodes : printemps et automne